Sondage : Macron largement en tête, Pécresse et Le Pen font jeu égal

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Emmanuel Macron, en visite dans les ateliers des métiers d'art de Chanel, le 20 janvier 2022. 
Emmanuel Macron, en visite dans les ateliers des métiers d'art de Chanel, le 20 janvier 2022.

Si le premier tour de la présidentielle était ce week-end, Emmanuel Macron remporterait largement les suffrages. Avec 25 % des intentions de vote, le président sortant maintient sa course en tête devant Valérie Pécresse (LR) et Marine Le Pen (RN), à égalité à 15,5 %, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria paru samedi 22 janvier.

Au second tour, Emmanuel Macron l'emporterait devant chacune des deux candidates de droite et d'extrême droite, d'après cette enquête réalisée pour Le Monde, la Fondation Jean-Jaurès et le Cevipof auprès de plus de 12 500 personnes, et allant dans le même sens que de nombreux autres sondages récents. Le chef de l'État obtiendrait ainsi 54 % des voix face à Valérie Pécresse (46 %), et 57 % contre Marine Le Pen (43 %).

À LIRE AUSSIMacron, le temps des « emmerdes »

Une gauche très faible

Avec 13 % au premier tour, Éric Zemmour (Reconquête !) rattrape, par rapport à d'autres sondages récents, une partie de son retard sur les deux femmes. À gauche, Jean-Luc Mélenchon (LFI) arriverait en tête des intentions de vote avec 8 %, devant Yannick Jadot (EELV, 7 %), l'ex-ministre de François Hollande Christiane Taubira (5 %) et Anne Hidalgo (PS, 3,5 %). La faiblesse des scores de la gauche est doublée d'une forte hésitation entre les différents candidats.

Quelque 54 % des sondés disant vouloir voter pour Jean-Luc Mélenchon se disent sûrs de leur choix. Le pourcentage tombe à 36 % pour Yannick Jadot, 30 % pour Anne Hidalgo et 27 % pour Christiane Taubira [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles