SONDAGE. Huit ans après les attentats, « l'esprit Charlie » est en forte baisse

© Nicolas Tucat/AFP

Huit ans après l’attentat perpétré contre le journal satirique , seuls 58% des Français se sentent encore Charlie (1). Jamais ce chiffre n’avait été aussi bas. Depuis 2015, le mouvement de soutien à l’hebdomadaire endeuillé n’a cessé de s’étioler, éloignant un peu plus les images de la grande marche qui avait suivi l’attentat, au cours de laquelle près de quatre millions de personnes défilaient partout en France en soutien à la liberté d'expression. À titre de comparaison, 71% des Français se disaient Charlie en 2016, et 61% un an plus tard. Une chute de 13 points a donc été observée en sept ans.

Les socialistes sont les plus Charlie

En outre, il existe de fortes divergences selon l’âge et la proximité politique. Dans le détail, les sympathisants du Parti socialiste sont les plus Charlie (84 %), là où ceux de la France insoumise (53%) et du Rassemblement national le sont nettement moins (57 %). Globalement, les Français âgés de plus de 65 ans sont davantage fidèles à « l’esprit Charlie » (63%) que ceux de 18 à 24 ans (44 %). Quelques différences s’expriment aussi en fonction de la classe sociale, les ouvriers (57 %) étant légèrement moins Charlie que les cadres (62 %). Enfin, les Parisiens (56 %) partagent dans une moindre mesure l’esprit Charlie que les habitants de commune rurale (60 %).

(1) L’étude a été réalisée auprès d’un échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les interviews ont été réalisées par questionnaire aut...


Lire la suite sur LeJDD