SONDAGE. Covid-19 : 59% des Français n'ont pas l'intention de se "faire vacciner"

·1 min de lecture

Pour convaincre les 59% de Français rétifs au vaccin, selon notre sondage Ifop, Emmanuel Macron avance avec précaution.

L'exécutif est confronté à un défi de taille : convaincre des bienfaits de la vaccination une opinion très majoritairement rétive. Selon notre sondage Ifop, 59% des Français n'ont pas l'intention de se "faire vacciner lorsque cela deviendra possible". Les plus réticents : les catégories populaires (seulement 28% y sont disposés), les sympathisants du Rassemblement national et de La France insoumise (respectivement 27% et 26%) et les moins de 35 ans (29%, soit 30 points de moins que les plus de 65 ans). Précisément les catégories qui souhaitent le plus un vaccin français. Sur l'ensemble de la population, ils sont 59% à préférer un produit made in France plutôt qu'étranger.

Dans ce contexte délicat, le gouvernement navigue entre deux écueils. Le premier : apparaître, après l'épisode désastreux des masques au printemps, puis celui des tests à la rentrée, comme en retard. Ce que dément avec force un proche du Président : "À partir du moment où le grand public entend qu'un vaccin marche, son premier réflexe est de demander : 'Quand puis-je me faire vacciner?' Mais il y a beaucoup d'étapes complexes, qui relèvent du temps scientifique, du temps de production, du temps commercial et du temps de distribution." Et d'ajouter : "On n'est pas en retard. Tous les pays européens ont commencé en même temps et recevront leurs vaccins en même temps."

Macron veut "garder tout le monde sous tension"

À l'inverse, le deuxième risque serait de céder à la précipitation, alors que seules des données...

Lire la suite sur LeJDD

Ce contenu peut également vous intéresser :