SONDAGE BFMTV - Présidentielle 2022: 56% des Français se disent "tout à fait certains d'aller voter"

·2 min de lecture
Une abstention record et une vague verte inédites : le second tour des municipales du 28 juin 2020 s'est révélé hors normes - Ludovic Marin © 2019 AFP
Une abstention record et une vague verte inédites : le second tour des municipales du 28 juin 2020 s'est révélé hors normes - Ludovic Marin © 2019 AFP

Lors des élections régionales et départementales des 20 et 27 juin, le taux d'abstention a atteint un score impressionnant. Avec 67,5% de non-votants au premier tour et un peu plus de 65% au second, le scrutin régional était arrivé en seconde position parmi les votes les moins populaires de la Ve République, peu derrière le référendum sur la réduction du mandat présidentiel à un quinquennat en septembre 2000 qui avait été boudé par 69,81% des inscrits.

À moins d'un an de la présidentielle de 2022, ces chiffres inquiètent. Toutefois, selon un dernier sondage Elabe "L'Opinion en direct" pour BFMTV, les Français seraient bien plus enclins à se déplacer aux urnes dans dix mois, puisque 56% des inscrits interrogés se disent "tout à fait certains d'aller voter" à la présidentielle - qui pourrait avoir lieu les 10 et 24 avril prochains - et 25% l'envisagent sérieusement. Pour ces deux scores, une augmentation de deux points par rapport à une enquête d'avril 2021 a été constatée.

Les électeurs du RN présents au rendez-vous

Dans le détail, les femmes semblent plus enclines que les hommes à se rendre à l'isoloir (84 contre 78%). En ce qui concerne les classes d'âge, les 50-64 ans et les plus de 65 ans sont majoritaires (83 et 88%), tandis que les inscrits les plus jeunes semblent plus réticents. Parmi les 18-24 ans et les 25-34 ans, ils ne sont que 49 et 40% à compter aller voter.

En termes socio-professionnels, ce sont les retraités qui semblent les plus attachés à leur devoir citoyen avec 66% d'individus sûrs d'aller voter, des scores bien plus faibles parmi les ouvriers et les employés sondés (49 et 51%).

Politiquement, ce sont les électeurs du Rassemblement national, et donc de Marine Le Pen qui semblent les plus certains à se rendre aux urnes avec 74% des sondés certains de se déplacer le jour de l'échéance. Un chiffre qui pourrait remettre en perspective le faible taux de partisans d'extrême droite qui se sont déplacés les derniers week-ends pour les scrutins locaux.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles