SONDAGE BFMTV. Le Pen et le RN considérés comme les premiers opposants à Macron, nettement devant Mélenchon et la Nupes

Marine Le Pen devant le palais de l'Élysée le 21 juin 2022  - Ludovic MARIN / AFP
Marine Le Pen devant le palais de l'Élysée le 21 juin 2022 - Ludovic MARIN / AFP

Un choc politique et une situation inédite. Trois jours après le résultat du second tour des élections législatives qui a vu Emmanuel Macron perdre la majorité absolue, la Nupes glaner moins de sièges que prévu, et le Rassemblement national réaliser une percée historique à l'Assemblée nationale, de nombreuses questions restent en suspens. Alors que le président de la République souhaiterait la mise en place d'un gouvernement d'union nationale, l'exécutif se retrouve dans une périlleuse situation tant les oppositions se trouvent renforcées.

Le RN renforcé

Selon le dernier sondage Elabe pour BFMTV, L'Express et SFR, les Français considèrent désormais que le Rassemblement national de Marine Le Pen incarne le mieux l'opposition à Emmanuel Macron (43%) devant la Nupes de Jean-Luc Mélenchon (31%).

Ils ne sont que 4% à penser que les Républicains peuvent prétendre à ce rôle. Dans le détail, les électeurs RN estiment que leur camp est le premier parti d’opposition (89%), les électeurs Nupes pensent qu’il s’agit du leur (83%).

Pour les Français, le parti d'extrême droite est celui qui ressort le plus nettement renforcé du scrutin à 54%, devant la Nupes avec 18%. Moins d’1 Français sur 10 cite Emmanuel Macron/Ensemble (7%) ou Les Républicains (2%). Enfin, 19% des Français considèrent qu’aucun d’entre eux n’en ressort vraiment renforcé.

Un sentiment qui vient renforcer un autre chiffre important de cette enquête. Pour 65% des sondés, le plus important à retenir des législatives reste qu'il s'agit d'un succès pour le RN, 64% un échec pour le président de la République et enfin 32% une déception pour la Nupes.

En outre, 28% des Français pensent qu'il s'agit d'un succès pour la Nupes avec le gain de 75 députés de gauche par rapport aux élections de 2017 et 21% y voient une opportunité pour Les Républicains de peser dans les décisions politiques en apportant une majorité à Emmanuel Macron.

Mais la Nupes pas écartée

Malgré l'immobilisme parlementaire que la nouvelle Assemblée nationale pourrait offrir, les Français voient d'un bon oeil ce rabattage des cartes politiques. Selon ce même sondage, ils sont 7 sur 10 à se dire satisfaits de l'absence d'une majorité absolue car ils y voient une bonne chose pour la démocratie et le débat.

Ils sont 94% d'électeurs du RN et de la Nupes, ainsi que 72% des abstentionnistes, à partager cet avis. A l'inverse, ils sont une majorité des électeurs d’Ensemble, 59%, à considérer que ces résultats sont une mauvaise chose pour le pays sur les 26% des sondés qui partagent cet avis.

Alors face à ce nouvel équilibre des forces, quelles solutions reste-t-il à l'exécutif? Les Français ont également leur idée à ce sujet puisque 44% privilégient la négociation au cas par cas avec un ou des partis d'opposition en fonction des projets de loi, contre 19% un gouvernement d'union nationale.

La négociation au cas par cas en fonction des lois est l’option privilégiée par une majorité au sein de tous les principaux électorats: RN (58%), LR/UDI (48%, et 24% union nationale), Nupes (49%, 24% union nationale), Ensemble (38%, 30% union nationale et 21% accord de coalition) et par les abstentionnistes (41%, et 28% ne se prononcent pas).

En revanche, les Français sont divisés sur les partis que devraient privilégier l'exécutif à l'heure des négociations. 24% des Français souhaitent qu’Emmanuel Macron négocie avant tout avec la Nupes, 21% avec le Rassemblement National, 20% avec Les Républicains et 35% ne se prononcent pas.

Sans surprises, l'électorat de chaque formation politique estime être le plus à même d'occuper ce rôle: Nupes (78%), RN (65%) et LR/UDI (58%). Cependant, la majorité des électeurs d’Ensemble souhaitent que le chef de l’Etat négocie avant tout avec Les Républicains (58%),

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles