SONDAGE BFMTV - Macron en forte baisse au premier tour, à égalité avec Pécresse au second tour

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Emmanuel Macron
    Emmanuel Macron
    25e président de la République française
  • Marine Le Pen
    Marine Le Pen
    Femme politique française
Emmanuel Macron lors de ses vœux à la presse le 11 janvier 2022 à Paris - Ludovic MARIN / POOL / AFP
Emmanuel Macron lors de ses vœux à la presse le 11 janvier 2022 à Paris - Ludovic MARIN / POOL / AFP

La polémique aurait-elle finalement rattrapé Emmanuel Macron? Selon un nouveau sondage Opinion 2022, réalisé par l'institut Elabe pour BFMTV et L'Express avec notre partenaire SFR, le président connaît une chute dans les intentions de vote, une semaine après ses propos polémiques sur les non-vaccinés.

Ainsi, Emmanuel Macron perd environ trois points dans les sondages et se situe à 22,5% ou 23% en fonction de la candidature ou non de Christiane Taubira. Si cette dernière ne se présente pas, l'écart entre le chef de l'État et ses principales rivales se resserre. Marine Le Pen et Valérie Pécresse sont en effet à égalité avec 17% des intentions de vote. Derrière, Éric Zemmour stagne à 13%.

L'hypothèse d'une candidature Taubira ne change pas drastiquement le scénario des leaders de la course à l'Élysée, mais plutôt celle des seconds couteaux. Ainsi, sans elle, Jean-Luc Mélenchon est donné à 9,5%, contre 7% pour Yannick Jadot et 3,5% pour Anne Hidalgo.

Un second tour plus incertain que jamais

Si l'ancienne garde des Sceaux rejoignait bel et bien la danse, elle serait créditée de 4% des intentions de vote. Sa candidature ferait particulièrement baisser Anne Hidalgo (2,5%), Yannick Jadot (6%), mais aussi Valérie Pécresse (16%).

Au second tour, Emmanuel Macron ne parvient pas à creuser l'écart, bien au contraire. Dans l'hypothèse où il devrait affronter Valérie Pécresse, les deux candidats sont donnés à 50-50. Depuis la victoire de la présidente de la région Île-de-France au congrès des Républicains en décembre dernier, ils restent au coude-à-coude.

Face à Marine Le Pen, s'il est toujours donné gagnant, le président sortant perd encore un peu de terrain. Il l'emporterait avec 54,5% des voix si le second tour avait lieu aujourd'hui, contre 45,5% pour sa rivale. Jamais les deux candidats n'ont été aussi proches. Pour rappel, Emmanuel Macron l'avait emporté en 2017 avec 66,1% des voix.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles