SONDAGE BFMTV. Macron pas assuré d'atteindre la majorité absolue au second tour des législatives

SONDAGE BFMTV. Macron pas assuré d'atteindre la majorité absolue au second tour des législatives

Si Ensemble est toujours au coude-à-coude avec la Nupes dans les intentions de vote, le mouvement de la majorité présidentielle devrait obtenir la majorité. Mais sans doute pas la "majorité absolue", selon notre nouveau sondage réalisé par Elabe pour BFMTV, l'Express avec notre partenaire SFR.

À moins de deux jours du second tour des législatives, l'incertitude continue de régner dans le camp d'Emmanuel Macron. La coalition Ensemble (Renaissance, le MoDem, Horizons et Agir) n'est pas assurée de parvenir à remporter la majorité absolue à l'Assemblée nationale, comme le révèle ce vendredi notre nouveau sondage Opinion 2022 - réalisé par Elabe pour BFMTV, L'Express avec notre partenaire SFR.

Pour ce faire, Ensemble devrait obtenir au moins 289 sièges sur 577 comme cela avait été le cas en 2017 (l'alliance Renaissance (ex-LaREM) et le MoDem avaient obtenu 350 sièges). Cinq ans plus tard, le rapport de force est nettement moins favorable au camp présidentiel.

Selon notre sondage, Ensemble pourrait en effet obtenir entre 255 et 295 sièges, ce qui représenterait entre 55 et 95 sièges de moins qu'en 2017. En cause, la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes, composée de la France Insoumise, Europe Ecologie Les Verts, du Parti socialiste et du Parti communiste) qui parviendrait à obtenir entre 150 et 200 sièges, soit entre 77 et 127 de plus qu'en 2017.

Un "front républicain" frileux qui profite au RN

Les Républicains et l'UDI, eux, n'obtiendraient qu'entre 55 et 75 sièges, ce qui représente 61 à 81 sièges de moins par rapport à 2017. Quant au Rassemblement National, il progresse en nombre de sièges par rapport à 2017, puisqu'il pourrait dégoter entre 30 et 50 sièges, ce qui représenterait 22 à 42 sièges supplémentaires par rapport à il y a cinq ans.

Selon notre sondage, les divers gauche, eux, remporteraient entre 8 et 12 sièges, les divers centre entre 3 et 5 sièges, les divers droite entre 2 et 4 sièges, les divers souverainistes et extrême droite entre 1 et 2 sièges et les divers/régionalistes entre 5 et 9 sièges au sein de l'hémicycle.

Pour arriver à une telle projection en nombre de sièges, Elabe précise avoir travaillé à partir du rapport de force actuel mesuré dans les intentions de vote, du résultat des précédentes élections et de l’histoire politique de chacune des circonscriptions. Mais l'institut de sondage s’est aussi appuyé sur des enseignements extraits des reports de voix entre le premier tour et les intentions de vote au second tour.

À savoir qu'en cas de duel entre un candidat Ensemble et un autre candidat que LR/UDI, une majorité des électeurs LR/UDI du premier tour voterait pour le candidat Ensemble. Les personnes ayant voté Ensemble, Nupes ou Rassemblement national au premier tour, elles, s’abstiendraient en majorité lorsque leur candidat ne se serait pas qualifié au second tour et que le duel opposerait les deux autres forces politiques. Dans les duels face au RN, Elabe dit ne pas observer de large "front républicain", les deux camps (Ensemble et Nupes) étant relativement frileux de voter pour le candidat adverse.

Vers une nouvelle abstention forte

Par ailleurs, la projection du taux de participation se situe entre 44 et 47% des Français pour le second tour du scrutin, puisque 47% des sondés inscrits sur les listes électorales se disent "tout à fait certains d'aller voter", et 11% l'envisagent sérieusement. Pour rappel au premier tour, la projection du niveau de participation était également située entre 44 et 47%. Au final, le taux de participation à l'échelle nationale s'est élevé à 52,49%: soit une abstention record pour un premier tour.

Quant à l'issue qu'ils souhaitent pour le second tour, les Français sont très partagés. Notre sondage Elabe révèle que 29% des personnes interrogées souhaitent qu'Ensemble et Emmanuel Macron n'aient pas de majorité absolue. Selon les chiffres, les Français préféreraient que le camp présidentiel parvienne à élire le plus grand nombre de députés, sans pour autant atteindre les 289 sièges qui composeraient une majorité absolue. Dans une telle situation, ils seraient contraints de faire des alliances et accords avec d'autres partis politiques, au cas par cas en fonction des lois à voter.

Au contraire, 21% des sondés se disent favorables à ce que la Nupes et Jean-Luc Mélenchon atteignent une majorité absolue pour pouvoir appliquer leur programme politique. Enfin, 19% des Français souhaitent qu'Ensemble et Emmanuel Macron parviennent à la majorité absolue, tandis que 31% n’expriment pas d’opinion.

Il est aussi intéressant de noter que parmi les électeurs ayant voté Ensemble au premier tour d’Ensemble, une part non négligeable (19% d'entre eux) souhaiteraient que le camp d'Emmanuel Macron n'ait qu'une majorité relative, et soit contraint de faire des accords et alliances avec d’autres forces politiques. Chez les électeurs de la Nupes, ils sont même 25% à souhaiter une majorité relative, forçant leur camp à créer des alliances. Par ailleurs, 75% des électeurs d'Ensemble espèrent une majorité absolue de leur camp, contre 68% pour la Nupes.

Enfin, quand on interroge les Français sur leurs pronostics à l'issue du scrutin, notre sondage montre que la plupart bottent en touche. Preuve du niveau d'incertitude de ce second tour aux yeux des électeurs. En effet, 44% d'entre eux ne s'avancent pas et ne font aucun pronostic. 34%, eux, parient sur une victoire d'Ensemble et d'Emmanuel Macron, tandis que 22% misent sur le fait que la Nupes remportera le plus de députés à l'Assemblée nationale.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Gabriel Attal: "On ne souhaite pas qu'il y ait une seule voix pour le RN" aux législatives

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles