SONDAGE BFMTV: 64% des Français opposés à la réforme des retraites souhaitée par Macron

Emmanuel Macron lors d'un meeting à Figeac (Lot) le 22 avril 2022. - Lionel Bonaventure
Emmanuel Macron lors d'un meeting à Figeac (Lot) le 22 avril 2022. - Lionel Bonaventure

Si certaines mesures annoncées par le président sortant sont largement approuvées, celle-ci est majoritairement rejetée par les Français. Selon un nouveau sondage de l'institut Elabe pour BFMTV, L'Express avec notre partenaire SFR, 64% des Français interrogés se disent opposés à l'âge légal de départ à la retraite à 65 ans sauf pour les carrières longues ou pénibles, un recul que veut instaurer Emmanuel Macron au cours de son deuxième quinquennat.

D'un point de vue politique, ce sont principalement les électeurs du premier tour d'Emmanuel Macron qui approuvent majoritaitement cette mesure (71%). Ceux de Marine Le Pen (75%) et de Jean-Luc Mélenchon (85%) sont pour leur part fermement opposés à cette mesure sociale.

Sur l'aspect socio-professionnel, seuls les retraités sont en majorité favorables à cette mesure (57%). Les actifs (73% opposés) et plus particulièrement les catégories populaires (79%) y sont opposés.

ll s'agit toutefois de la seule mesure - parmi celles évoquées dans le sondage - à laquelle les Français soient opposés. Les recrutements importants dans les Ehpad (95% favorables), la hausse du montant minimum retraite à 1100 euros (92%) mais aussi le gel des prix du gaz et de l'électricité et la ristourne de 18 centimes à la pompe pour l’essence (90%) sont des propositions accueillies très favorablement par les personnes sondées. Ces trois mesures doivent d'ailleurs être mises en place en priorité selon les Français interrogés.

86% des Français se disent aussi favorables à la suppression de la redevance audiovisuelle (actuellement de 138€ par an). Ils sont tout autant à saluer l'exonération de taxes les successions jusqu'à 150.000€ par enfant (contre 100.000€ aujourd'hui). Plus de quatre Français sur cinq (81%) soutiennent également une réforme du RSA - actuellement de 565 euros pour une personne seule - en le conditionnant à 15/20 heures d'activité par semaine et en renforçant son accompagnement.

Ils sont aussi 69% à être favorables à ce que le gouvernement augmente de 10% le salaire des enseignants et conditionne une hausse complémentaire à la réalisation de nouvelles missions.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles