SONDAGE BFMTV: 55% des Français défavorables à un second tour des municipales en juin

1 / 2

SONDAGE BFMTV: 55% des Français défavorables à un second tour des municipales en juin

Le second tour des municipales aura-t-il lieu au mois de juin? Pour l'heure, la question n'est pas tranchée, mais le Conseil scientifique a fait savoir dans un avis rendu public mardi qu'il ne s'opposait pas à ce choix, tout en émettant des réserves.

Si d'aventure l'exécutif privilégiait l'organisation du second tour avant l'été, il risque de ne pas emporter l'adhésion des Français. Selon le sondage réalisé par l'institut Elabe pour BFMTV et diffusé ce mercredi, 55% des personnes interrogées s'opposent à ce choix de calendrier.

Cette proportion de Français a indiqué se sentir proche de l'affirmation suivante: "Défavorable car il est trop tôt par rapport au risque lié au coronavirus". Inversement, ils sont 44% à se dire favorables, en arguant que le déconfinement de la population a commencé.

Le premier tour des municipales s'était tenu le 15 mars dernier, deux jours avant le confinement instauré en raison de l'épidémie.

Jugement sévère de la gestion de crise

Sur une thématique politique également, 66% des personnes interrogées pour les besoins de l'enquête d'opinion ont indiqué estimer que la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 avait été mal gérée par l'exécutif, jugeant que des problèmes auraient pu être évités.

33% répondent a contrario que "la crise a été gérée du mieux possible étant donné les circonstances".

Dans le détail, 37% des sondés pensent qu'Emmanuel Macron a été à la hauteur de la situation pendant la crise sanitaire. Le président de la République est ainsi devancé par son Premier ministre: les personnes interrogées à l'égard d'Edouard Philippe sont 48% à l'avoir jugé à la hauteur.

Philippe plus populaire que Macron

Outre les interrogations à l'égard de l'action d'Emmanuel Macron et Edouard Philippe pendant la crise, l'opinion plus générale au sujet des deux hommes semble plus favorable au Premier ministre qu'au chef de l'Etat.

Au sein du panel de personnes interrogées par Elabe, 50% des personnes jugent Edouard Philippe "sympathique" contre 41% pour Emmanuel Macron. 58% estiment le Premier ministre "courageux", contre 50% pour le chef de l'Etat.

Sondage réalisé par l'institut Elabe pour BFMTV, sur un échantillon de 1003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les personnes ont été interrogées par Internet les 19 et 20 mai 2020.

A lire aussi


Article original publié sur BFMTV.com