Sondage dans le secteur du livre : les auteurs sont mécontents de leur rémunération et de leurs relations avec les éditeurs

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Les auteurs de livres sont souvent mécontents de la part qui leur est réservée, qui se monte à quelque 8% du prix hors taxe en moyenne, révèle une étude publiée mardi par deux organisations représentatives.

Réalisé tous les trois ans par la Société civile des auteurs multimédia (Scam) et la Société des gens de lettres (SGDL), ce "baromètre des relations éditeurs/auteurs" synthétise les réponses de 1 086 auteurs, dont une majorité (53%) âgés de 51 à 70 ans, 58% de femmes, et deux tiers qui "ont un autre métier".

Situation dégradée pour 52 % des auteurs interrogés

Depuis l'enquête précédente, 52% des sondés déclarent que leur situation financière s'est détériorée. "Une situation matérielle qui se dégrade, une rémunération toujours à la peine, des à-valoir réduits à peau de chagrin, et un manque de transparence persistant sur la reddition des comptes... Des résultats préoccupants pour la profession", résume la Scam dans un communiqué.

Relations "non satisfaisantes" avec les éditeurs pour près d'un tiers des auteurs

"31% des auteurs et autrices déclarent avoir des relations non satisfaisantes, voire conflictuelles avec tous leurs éditeurs (+6 points par rapport à 2018) et un tiers également estime que cette relation s'est détériorée depuis trois ans" ajoute le communiqué de la Scam.

"Il faut remédier au problème, il n'y a pas de doute", a commenté le président de l'organisation professionnelle, le Syndicat national de l'édition, Vincent Montagne, lors d'une table ronde (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi