Sondage élection présidentielle: Pas d’effet Taubira, Zemmour en fort recul

·2 min de lecture
Laurent Cipriani/AP/SIPA

L’annonce de la candidature de Christiane Taubira ne bouleverse pas le jeu à gauche. En revanche, les déclarations polémiques d’Eric Zemmour sur les handicapés le font plonger dans notre enquête quotidienne Ifop-Fiducial pour Paris Match, LCI et Sud-Radio.

Christiane Taubira sera-t-elle la voiture balai de la gauche ? Sa déclaration de candidature samedi à Lyon n’a rien changé pour l’instant. L’ancienne ministre de François Hollande recule même d’un demi-point dans sondage #LaPrésidentielleEnTempsRéel Ifop-Fiducial pour Paris Match. La sixième candidature à gauche culmine à…4%. Elle devance celles d’Anne Hidalgo (3%, -0,5), du communiste Fabien Roussel (2%, =) et d’Arnaud Montebourg toujours en course malgré un piteux 1% (+0,5). Celle qui fut déjà candidate en 2002 s’approche désormais de l’écologiste Yannick Jadot qui baisse encore (5,5%, -0,5). Mais elle reste encore à bonne distance de Jean-Luc Mélenchon. Avec ses 9% (+0,5), l’Insoumis a profité de sa réunion publique dimanche à Nantes pour railler une candidature de « centre gauche ». Reste que le camp de gauche (hors extrême gauche) rassemble moins d’un quart des intentions de vote. Le score le plus bas à trois mois du premier tour de l’élection présidentielle.

Le Pen à la hausse, Pécresse stable

A l’autre bout de l’échiquier politique, Eric Zemmour recule nettement. Il revient à 12,5% des intentions de vote au premier tour (-1,5) et s’éloigne de Valérie Pécresse (16,5%, =) et surtout de Marine Le Pen qui profite de la baisse de son rival et progresse d’un point (17%). L’ancien journaliste du «Figaro» paie cash ses déclarations sur les handicapés qui ont été fait l’unanimité contre lui. Ni son émission sur BFMTV, ni ses appels à l’union des droites ne semblent relancer une campagne en panne. Sa condamnation ce lundi à 10.000 euros d'amende pour provocation à la haine par le tribunal correctionnel de Paris pour ses propos sur les mineurs migrants isolés ne devrait pas inverser la tendance.

Dernier(...)

Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles