"Sonate pour Roos", un voyage d'adieu en Norvège

Pierre-Yves Grenu
Grave et sophistiqué, ce drame néerlandais de Boudewijn Koole accompagne le voyage annuel d'une jeune femme chez sa mère installée en Norvège. Dans ses bagages, un secret qui va tout changer.

Alerte n°1 : ce film néerlandais (qui ne manque pas de qualités) n'est pas à conseiller si vous avez le moral dans les chaussettes.
Alerte n°2 : pour pouvoir en parler un peu, il va être difficile de ne pas le spoiler.
Voici donc un film très noir dans un décor très blanc, les somptueux paysages enneigés de la campagne norvégienne. Roos, une jeune femme y retourne chaque année pour une visite toujours compliquée chez sa mère, pianiste virtuose qui ne l'a pas élevée, et avec qui les rapports sont glaciaux. Elle retrouve aussi son jeune frère, un gamin imprévisible et plein de ressources, qui souffre de ne pas la voir davantage.

On le découvre progressivement, la visite de cette année a un caractère particulier. Roos est encore plus tendue que d'habitude, son comportement intrigue. Et pour cause, elle a une nouvelle tragique à partager : victime d'un cancer généralisé, sa mort est imminente.Il y a donc deux parties bien distinctes dans ce film, séparées par une lourde frontière émotionnelle. La première précède l'annonce aux proches, avec ses non-dits, ses ambiguïtés, ses incompréhensions. Dans la seconde, les cartes sont posées sur la table, chacun est contraint d'accepter la dimension éphémère de ce qui se joue.

Peu de mots dans ce film âpre. Le dialogue est difficile entre Roos et sa mère. Avec son frère, les rapports sont plus joyeux, mais guère plus bavards. Dans la beauté empoisonnée de ce théâtre de fin de vie, Boudewijn Koole crée des instants de très grande intensité. La glace a emprisonné des secrets de famille que l'annonce de Roos va faire réapparaître. Il reste bien peu de temps pour se dire les choses, se regarder enfin. Avant de laisser son étoile s'éteindre, la jeune femme doit se libérer. Pour pouvoir s'éclipser seule et sans bagages.

LA FICHE

Genre :Drame 
Réalisateur : Boudewijn Koole   
Pays : Pays-Bas - Norvège
Acteurs : Rifka Lodeizen, Elsie de Brauw, Marcus Hanssen et Jakob Oftebro  

Durée : 1h32 
Sortie : 18 avril 2018

Synopsis : Roos rejoint la Norvège tous les ans afin de rendre visite à son jeune frère et sa mère pianiste. 



Retrouvez cet article sur Culturebox.fr

Cannes 2018 : la sélection "Un certain regard" et les films hors compétition
Cannes 2018 : les 21 films en compétition
Venise : David Cronenberg reçevra un Lion d'Or pour l'ensemble de sa carrière
Cannes 2018 : Lars von Trier, exclu depuis 2011, revient hors compétition
Le retour du cinéma chanté à Hollywood

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages