Sommet sur la sécurité à Shangri-la: dialogue tendu entre les Etats-Unis et la Chine

Au sommet sur la sécurité de Singapour, le ministre américain de la Défense a dénoncé ce samedi 11 juin l'activité militaire « destabilisatrice » de la Chine près de Taïwan. Une réponse à son homologue chinois qui hier disait que la Chine était prête à se battre pour Taïwan. Dialogue tendu, alors que Pékin souhaitait faire profil-bas à Shangri-La.

Le discours du ministre chinois de la Défense est attendu pour demain dimanche à Shangri-La. Le général Wei Fenghe doit exprimer la vision de Pékin en matière de sécurité en Asie, rapporte notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde. Comme le souligne le South China Morning Post, la délégation dirigée par Wei Fenghe compte plus de 50 représentants, dont des hauts fonctionnaires, d'anciens diplomates et des hauts gradés en activité, mais ces derniers ne participent pas aux sessions plénières et ne prendront pas la parole comme les années précédentes pour éviter de se retrouver sous le feu des critiques.

Mais son porte-parole Wu Qian, a rappelé que Pékin n'hésiterait pas à lancer une guerre si Taïwan déclarait son indépendance, faisant état des échanges hier entre les deux ministres de la Défense chinois et américain.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles