Sommet de l'Otan à Bruxelles : "L'Union européenne doit revoir sa perception des Etats-Unis et repenser sa sécurité"

franceinfo
Le sommet de l'Otan a débuté mercredi à Bruxelles. Le spécialiste de la sécurité européenne et de l'Otan, Yves Boyer, revient sur les enjeux de ce rendez-vous.

Le sommet de l'OTAN s'est ouvert mercredi 11 juillet à Bruxelles en Belgique sous fond de tensions avec les États-Unis. Après la guerre commerciale sur l'acier, après les tensions diplomatiques autour de l'Iran, c'est aujourd'hui la question de l'effort militaire qui est au coeur des débats. Donald Trump s'en est d'ores et déjà pris à ses alliés. Le président américain considère que les États-Unis "payent beaucoup trop" pour la défense et pointe du doigt l'Allemagne : "Il est très regrettable que l'Allemagne négocie un énorme contrat d'approvisionnement de gaz et de pétrole avec la Russie [...] On est censés vous protéger de la Russie et vous lui donnez des milliards. C'est déplacé."

Invité mercredi 11 juillet sur franceinfo, Yves Boyer, chercheur associé à la Fondation pour la recherche stratégique, spécialiste de la sécurité européenne et de l'Otan. Il explique que l'Union européenne doit "revoir [sa] perception des États-Unis" et pense que "l'Europe, avec la France, doit repenser sa sécurité de façon à ce que l'Europe puisse l'assurer par elle-même et pour elle-même."

franceinfo : Lorsqu'on entend le président américain réclamer plus d'efforts financiers sur le plan militaire, est-ce une critique fondée selon vous ?

Yves Boyer : Non, je ne pense pas dans la mesure où les alliés (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi