Sommet des jeunes sur le climat : la jeunesse fait pression sur les gouvernements avant la COP26

·1 min de lecture

Au dernier jour du sommet des jeunes sur le climat à Milan, Mario Draghi s'est entretenu avec des figures du mouvement pour la planète.

Mario Draghi face à la jeunesse

Il a reçu la militante suédoise Greta Thunberg, l'Ougandaise Vanessa Nakate et l'Italienne Martina Comparelli, venues faire pression sur le Premier ministre italien, alors que Rome accueillera à la fin du mois le sommet du G20 et co-présidera ensuite la COP26 de Glasgow sur le climat.

400 jeunes invités à Milan

C'est dans cette optique que 400 jeunes du monde entier avaient été invités à Milan par l'ONU pour exposer leurs propositions pour la planète. Le discours de Mario Draghi a été interrompu par des activistes du climat qui ont brandi des pancartes avant d'être évacués par la sécurité.

"Votre pression, franchement, est la bienvenue, leur a rétorqué Mario Draghi. Nous avons besoin d'être poussés à l'action. Votre mobilisation est puissante. Soyez assurés que nous sommes à l'écoute."

Votre pression, franchement, est la bienvenue.

Mario Draghi
Premier ministre italien

Des activistes délogés par la police

Dans la matinée à Milan, des activistes avaient bloqué des routes avant d'être délogés par les forces de l'ordre.

Les jeunes font pression sur les gouvernements pour qu'ils mettent en œuvre des politiques environnementales ambitieuses afin d'atteindre au plus vite la neutralité carbone et ainsi limiter la hausse des températures sur la planète.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles