Sommet franco-britannique: Emmanuel Macron retrouve Theresa May au fond du trou

Geoffroy Clavel
La Première ministre britannique Theresa May.

POLITIQUE - Le président Emmanuel Macron et la première ministre Theresa May vont afficher ce jeudi 18 janvier la concorde qui règne entre Paris et Londres à l'occasion d'un sommet franco-britannique organisé à Sandhurst. Le menu s'annonce copieux: coopération renforcée pour gérer la crise des migrants, confirmation de nouveau projets communs en matière de défense entre les deux premières puissances militaires de l'UE (dont l'emblématique projet de drones de combat), partenariats culturels comme le prêt de la célèbre tapisserie de Bayeux...

En accueillant son voisin d'outre-Manche les bras chargés d'accords bilatéraux, Theresa May tient une occasion de prouver que son pays n'est pas condamné à l'isolement alors que les négociations sur le Brexit continuent de profondément diviser la Grande-Bretagne. Et elle en a bien besoin.

Alors que le président français aborde cette rencontre au sommet de sa forme sondagière, la cheffe de file du gouvernement britannique affiche au contraire une popularité en berne, plombée par les déboires successifs de son exécutif et une image personnelle dégradée. Sur le plan diplomatique, Emmanuel Macron a pris la tête de la résistance internationale aux initiatives du président américain Donald Trump. Theresa May, qui avait misé sur "la relation spéciale" entre Londres et Washington pour préparer l'après-Brexit, a dû se résoudre à la voir se détériorer de manière inédite.

Depuis un an, Donald Trump s'en est pris au maire de Londres Sadiq Khan, partagé des tweets de l'extrême droite britannique et a critiqué publiquement Theresa May. Dernier incident en date, le président américain a renoncé à un voyage en Grande-Bretagne, officiellement par refus d'inaugurer la nouvelle ambassade américaine.

L'indigeste pomme de discorde du Brexit

Le bilan n'est guère plus reluisant sur le plan intérieur où Theresa May a continué d'enchaîner les déconvenues politiques autour de la sortie hautement périlleuse du Royaume-Uni de l'Union Européenne....

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages