Publicité

Sommet extraordinaire de l'UE: les attentes de l'Ukraine face au blocage hongrois

En Ukraine, alors que les attaques de drones et de missiles russes se poursuivent quotidiennement, un rendez-vous européen sera suivi avec attention depuis Kiev ce jeudi 1ᵉʳ février : après plusieurs mois de blocage causé par la Hongrie de Viktor Orban, les dirigeants européens se réunissent à Bruxelles pour tenter à nouveau de s'accorder sur une nouvelle tranche d'aide accordée à l'Ukraine. Sur ce sujet, « nous avons besoin d'un accord à Vingt-Sept », martèle le chancelier allemand Scholz

L'Ukraine a les yeux tournés vers Bruxelles alors que les leaders de l'Union européenne se réunissent pour un sommet extraordinaire afin de tenter, une nouvelle fois, de débloquer une enveloppe de 50 milliards d'euros à laquelle la Hongrie s'était opposée en décembre dernier.

En amont du sommet, le président français Emmanuel Macron et le chancelier allemand Olaf Scholz, entre autres, ont rappelé leur solidarité avec Kiev et averti que l'Europe n'avait pas encore rempli ses promesses, notamment en matière de livraison de munitions, rappelle notre correspondante à Kiev, Emmanuelle Chaze.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, affirme que cette enveloppe spéciale serait octroyée avec ou sans l'aval de la Hongrie, le but étant de permettre à l'Ukraine de combler son déficit budgétaire, mais aussi de s'équiper sur les quatre prochaines années sur le volet militaire afin d'assurer sa défense aérienne et terrestre contre l'agression russe.


Lire la suite sur RFI