Le sommet Choose France fait la part belle à l'intelligence artificielle

Lundi 13 mai, 180 patrons ont été reçus au château de Versailles pour la septième édition du sommet Choose France, qui vise à inciter les patrons étrangers à investir dans le pays. L'Élysée annonce une moisson record : 56 projets d'investissement pour un montant total de 15 milliards d'euros. Au cœur des investissements cette année, le secteur de l'IA.

Une usine pour assembler des avions électriques, un nouveau site de production de terres rares, ou encore de nouvelles lignes de production pour des laboratoires pharmaceutiques... Si des projets ont été annoncés partout, un secteur a particulièrement rythmé les investissements : celui de l'intelligence artificielle.

Pour cause, il y a d'abord ce milliard d'euros investi par Amazon, avec 3 000 emplois à la clé et la promesse, entre autres, d'accélérer sur l'intelligence artificielle générative. « Le choix de la France pour Amazon n'est pas nouveau. Et aujourd'hui de nouvelles activités comme l'IA nécessitent, donc on va supporter la famille des startups qui l'utilisent », pointe Frédéric Duval, directeur général du groupe en France.

À lire aussi«Choose France»: l'Élysée annonce une édition record pour ce 7e rendez-vous

Quatre milliards d'euros pour des centres de données


Lire la suite sur RFI