La Ligue arabe appelle à une force de l'ONU dans les "territoires palestiniens occupés"

Réuni en sommet à Manama, à Bahreïn, la Ligue arabe a appelé jeudi au déploiement de "forces internationales de protection et de maintien de la paix de l'ONU dans les territoires palestiniens occupés" par Israël jusqu'à la mise en place d'un État palestinien. Un appel qui coïncide avec l'annonce par Israël de son intention d'"intensifier" ses opérations au sol à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

Sans surprise, la guerre à Gaza a dominé, jeudi 16 mai, l'agenda du sommet des dirigeants de la Ligue arabe, organisé à Bahreïn. Les dirigeants arabes ont profité de ce rendez-vous, leur premier depuis leur sommet organisé en novembre en Arabie saoudite, quelques semaines après le début de la guerre le 7 octobre, pour appeler à un cessez-le-feu "immédiat" à Gaza et à la fin "des déplacements forcés".

Ils ont surtout demandé dans leur communiqué final le déploiement de "forces internationales de protection et de maintien de la paix de l'ONU dans les territoires palestiniens occupés" jusqu'à la mise en œuvre de la solution de deux États, israélien et palestinien, pour régler le conflit.

Selon leur appel dans un communiqué final le déploiement de "forces internationales de protection et de maintien de la paix de l'ONU dans les territoires palestiniens occupés" jusqu'à la mise en œuvre de la solution de deux Etats, israélien et palestinien, pour régler le conflit.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Des centaines de milliers de Palestiniens fuient Rafah, catastrophe humanitaire évitée dit Netanyahu
Qui est Tsav 9, le collectif radical israélien qui cible l’aide humanitaire vers Gaza ?
Un nombre de morts revu à la baisse ? Confusion autour du bilan humain à Gaza présenté par l'ONU