Sommet des Amériques : le Mexique renonce à sa participation

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le président mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador, a annoncé qu'il n'ira pas au Sommet des Amériques à Los Angeles.
Le président mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador, a annoncé qu'il n'ira pas au Sommet des Amériques à Los Angeles.

Le Mexique ne participera pas au Sommet des Amériques. Andres Manuel Lopez Obrador, le président mexicain, a fait cette annonce ce lundi, alors que le sommet s'ouvre le jour même à Los Angeles. Cette décision est motivée par l'exclusion de certains pays par les États-Unis, à savoir Cuba, le Venezuela et le Nicaragua. « Je ne vais pas au sommet parce qu'on n'invite pas tous les pays de l'Amérique. Je crois en la nécessité de changer la politique qui a été imposée depuis des siècles : l'exclusion », a déclaré devant la presse le président du Mexique, l'un des principaux partenaires des États-Unis dans la région. Il menaçait depuis des semaines de ne pas se rendre à ce sommet si les États-Unis excluaient Cuba, le Venezuela et le Nicaragua, comme l'administration Biden l'avait laissé entendre.

Ces trois pays ne seront pas invités, car « les États-Unis continuent à avoir des réserves par rapport au manque d'espace démocratique et au respect des droits humains » au Venezuela, à Cuba et au Nicaragua, a confirmé lundi à l'Agence France-Presse un responsable de la Maison-Blanche. « Je regrette beaucoup cette situation, mais je n'accepte pas que quiconque se place au-dessus des autres pays. Je n'accepte pas l'hégémonie, ni de la Chine, ni de la Russie, ni d'aucun pays », a détaillé le président mexicain.

Un projet regroupant « toute l'Amérique »

Très populaire dans son pays, Andres Manuel Lopez Obrador a indiqué qu'il pourrait rencontrer en juillet à la Maison-Blanche [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles