Sommet Afrique-France: moment déterminant pour "libérer cette créativité africaine"

Quatre ans après le discours d'Emmanuel Macron à l'Université de Ouagadougou, où il a évoqué une nouvelle politique française vis-à-vis de l'Afrique, le président français souhaite marquer le début d'une nouvelle ère à Montpellier, explique Rémy Rioux, Directeur Général de l'AFD et Président du IDFC. "Il faut qu'on casse le vieux moule", reconnaît M. Rioux. Le sommet de Montpellier sera l'occasion de "rendre des comptes" sur les quatre secteurs (digital, entrepreneuriat, sport, culture), récapitule M. Rioux, des domaines "très en pointe dans le discours de Ouagadougou et de se tourner vers la jeunesse".

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles