Sommet Afrique centrale en RDC: les questions sécuritaires au cœur de la rencontre

La RDC accueille ce lundi 25 juillet 2022 le sommet des chefs d'État et de gouvernement, membres de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC). La Centrafrique, Sao Tomé-et-Principe et le Tchad seront représentés par leurs présidents, le Burundi et la Guinée équatoriale par leurs vice-présidents, le Congo et le Gabon par les Premiers ministres, l’Angola et le Rwanda par les ministres des Affaires étrangères.

Avec notre correspondant à Kinshasa, Pascal Mulegwa

Si la présidence congolaise avait un temps évoqué l'absence d'une délégation venue de Kigali, finalement le ministre rwandais des Affaires étrangères, Vincent Biruta, devrait être présent à Kinshasa même si la RDC profite de chaque rencontre pour accuser le Rwanda d’agression dans la partie Est. Ce n’est pas étonnant lorsqu’on sait que la RDC préside la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC) depuis janvier, selon un diplomate étranger en poste dans la capitale congolaise. La communauté, bien qu’économique à l’origine, se penche lors de ce sommet sur les questions de défense et de sécurité.

Le sommet a été précédé par des réunions préparatoires des chefs des armées et des services de police et de renseignement des pays membres. Selon la présidence congolaise, en plus des questions ordinaires liées au fonctionnement de l’organisation, la montée des tensions entre le Rwanda et la RDC sera au centre des débats. Des questions politiques seront également abordées. La CEEAC milite notamment pour le respect des processus électoraux.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles