Sommeil : un lit qui empêche de ronfler

Ce matin, une technologie qui pourrait ramener la paix et le silence dans les ménages. Il s’agit d’un lit qui empêche de ronfler.

Un lit bourré d’électronique, de moteurs et de capteurs. Dès qu’il vous entend ronfler, il va relever doucement l’oreiller pour vous incliner la tête. Cela permettra de dégager les voies respiratoires et, en principe, de stopper la plupart des ronflements.

Ce n’est pas tout. Le lit sait aussi si vous dormez sur le dos ou sur le côté. Et donc si vous bougez ou changez de position. Dans ce cas, il va réajuster la fermeté du matelas pour mieux soutenir soit les épaules et le bassin, soit l’ensemble du dos. L’objectif ? Rester dans la meilleure position possible pour éviter les concerts de tronçonneuse.

Comment il fait ? Il y a des moteurs dans le matelas ?

 

Oui. À l’intérieur, il y a plusieurs alvéoles qui peuvent être gonflées et dégonflées indépendamment. On peut même décider, certains soirs, de dormir dans un lit ferme parce qu’on a mal au dos. Et le lendemain, avoir un lit plus mou dans lequel on s’enfonce.

C’est un lit mis au point par les Américains de Sleep Number. Des fonctions comme celle-là, il en a des tas. Par exemple, il a un capteur de qualité de sommeil (comme sur les montres connectées) qui envoie, chaque matin au téléphone, un résumé détaillé de différentes phases de son sommeil. Il y a aussi un éclairage, en dessous, qui s’allume automatiquement pour ne pas s’éclater le petit orteil quand on se lève la nuit. Et celle que je préfère&nbs...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles