Sommeil: Le bandeau Dreem veut sauver la vie des insomniaques... Rêve ou réalité?

INTERVIEW CROISEE - A l’occasion de la Journée internationale du sommeil ce vendredi, on a passé le bandeau Dreem au détecteur de mensonge...

INTERVIEW CROISEE - A l’occasion de la Journée internationale du sommeil ce vendredi, on a passé le bandeau Dreem au détecteur de mensonge...

Rien ne va plus entre les Français et le sommeil. En cinquante ans, leur temps de sommeil a, en moyenne, diminué d’une heure à une heure trente par nuit, selon le baromètre de Santé publique France (SPF) publié dans le

Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH).

Il est passé en dessous de la barre des sept heures. Résultat : un tiers de la population s’estime en dette de sommeil, et 10 à 15 % de la population souffre d’insomnies chroniques.

La société de neurotechnologie Dreem croit avoir la solution avec son bandeau éponyme. A l’aide de capteurs EEG (encéphalogramme), le bandeau mesure l’activité cérébrale et se sert de stimulations sonores pour aider l’utilisateur à s’endormir, « améliorer la qualité du sommeil profond », et se réveiller dans de meilleures conditions.

Sur le papier, le bandeau -plutôt stylé par ailleurs- vend du rêve. Mais pour y voir plus clair, on a passé le discours de son cofondateur Hugo Mercier, qui a présenté sa technologie au Web Summit de Lisbonne en novembre, au détecteur de rêves, avec l’aide du docteur François Duforez, médecin du sport et du sommeil attaché au Centre du sommeil et de la vigilance de l’Hôtel-Dieu de Paris. Dreem peut-il vraiment venir au secours de nos nuits ?

Hugo Mercier : « Avec Dreem, on peut comprendre avec précision où il y a un problème et on peut aider les gens sur une grande partie de leurs troubles. On pense pouvoir résoudre 80 % des problèmes de sommeil ».

Réalité (et un peu de r (...)
Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Dreem: Etes-vous prêt à porter ce bandeau connecté pour (vraiment) mieux dormir?
VIDEO. Sommeil: Bose lance des écouteurs pour mieux dormir en éloignant les ronfleurs
Dreem de Rythm: Nous avons testé ce bandeau connecté qui ne vend pas que du rêve