Dans la Somme, le nom trop long d'une commune bloque les demandes de cartes d'identité

·2 min de lecture
La nouvelle carte d'identité biométrique. - Ministère de l'Intérieur
La nouvelle carte d'identité biométrique. - Ministère de l'Intérieur

Un problème de taille. Des habitants de Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly, dans la Somme, ont vu leur demande de carte nationale d'identité retardée, le nom trop long de leur commune étant incompatible avec le format du nouveau document mis en circulation cette année, a indiqué le maire de la commune ce jeudi.

L'édile, Raynald Boulenger, a expliqué avoir été alerté par un habitant qui ne parvenait pas à obtenir le document, dont il avait besoin pour passer rapidement son code de la route. Il a dû reporter plusieurs fois son passage à l'examen.

38 caractères

En cause: les 38 caractères du nom de la commune, qui ne rentrent pas dans le format de la nouvelle carte d'identité mise en circulation cette année.

"Cinq ou six personnes" sur cette commune d'environ 1300 habitants ont été concernées, a expliqué Raynald Boulenger, précisant que les faits remontent à "mars et avril" dernier.

Après que la préfecture a été alertée, une solution a été trouvée: une carte d'identité provisoire a été éditée avec le nom de la commune limité à "Saint-Quentin-La-Motte", le temps que le problème soit résolu d'ici "la fin de l'année", selon le maire. La commune conseille alors à toutes les personnes avec des demandes non-urgentes d’attendre que le ministère de l’intérieur règle le problème.

Des évolutions techniques à venir

"Des évolutions techniques sont en cours et devraient être opérationnelles avant la fin de l’année 2021", apprend-t-on dans le Courrier Picard. Ainsi, "l’espace supplémentaire" sera libéré pour les noms de commune particulièrement longs.

Comme le rappelle le journal Le Monde, Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly est loin de détenir le record: plus d’une dizaine de localités ont des noms comptant plus de caractères encore. C'est le cas, par exemple, de Montigny-Mornay-Villeneuve-sur-Vingeanne (Côte-d’Or), de Saint-Germain-de-Tallevende-la-Lande-Vaumont (Calvados) ou encore de Saint-Remy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson (Marne).

Les habitants recevront alors une nouvelle carte d'identité avec le nom complet lorsque le problème technique sera résolu. Le lieu de naissance devant aussi figurer sur la carte, les personnes nées à Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly, même si elles résident ailleurs, sont également concernés.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles