Somme : face aux nuisances, un maire prend un arrêté "anti-aboiements"

·1 min de lecture

Un chien qui aboie, c’est normal. Mais un chien qui aboie à longueur de journée, cela peut se transformer en véritable fléau. Les habitants de deux lotissements de Bouvaincourt-sur-Bresle (Somme) se sont plaints des aboiements à outrance des animaux de leurs voisins. Aussi le maire a-t-il pris un arrêté au début du mois de septembre, comme le rapportent nos confrères de France Bleu et de La Voix du Nord le 30 septembre.

"Nous avons pris cet arrêté surtout à cause de deux cas particuliers, dans deux endroits différents du village", a indiqué le maire Yves Mainnemarre au Courrier Picard. Les aboiements "prolongés ou répétés" constatés par les gendarmes sont donc désormais passibles de 86 euros d’amende. Une somme qui peut être majorée à 180 euros si la contravention n’est pas réglée dans les 45 jours suivant l’infraction.

Cette décision a beaucoup fait parler dans la petite commune de quelque 800 âmes. Certains habitants ont déclaré comprendre la mesure. "Si mes voisins laissaient leur chien aboyer leur chien en permanence, je ne serais pas contre le fait qu’ils le rentrent un minimum à l’intérieur", a fait savoir Amandine à France Bleu, favorable à la préservation du "calme du quartier". Pour d’autres, cet arrêté relève de l’aberration. "Un chien, ça aboie : il faut bien qu’ils s’expriment", s’est agacé Agnès, elle-même propriétaire d’un petit chien. "Les gens sont aigris, ils ne supportent plus rien", a-t-elle regretté.

>> A lire aussi - “Nous avons 2 clochers, des coqs qui chantent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Attention aux faux agents d’Enedis qui prétendent relever le compteur Linky
Bloctel : l’outil anti-démarchage téléphonique victime d’une panne
"La Fille au ballon" de Banksy mise aux enchères
L'île Maurice rouverte aux voyageurs internationaux, soulagement pour 100.000 familles qui "dépendent du tourisme pour vivre"
Un pharmacien vend un déambulateur pour un prix astronomique à une octogénaire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles