Solutions 30 s'effondre à la reprise de sa cotation

·2 min de lecture
SOLUTIONS 30 S'EFFONDRE À LA REPRISE DE SA COTATION

PARIS (Reuters) - Solutions 30 s'écroule lundi à la reprise de sa cotation à la Bourse de Paris et reste sous pression avec de nouvelles accusations du fonds activiste Muddy Waters concernant ses pratiques comptables.

L'action, dont la cotation était suspendue depuis le 10 mai, a été réservée pendant environ une heure avant d'ouvrir en baisse de près de 77%. Elle perd encore 71,11% à 2,998 euros à 10h28.

Le groupe luxembourgeois coté à Paris a annoncé dimanche la mise à disposition de son rapport financier annuel pour l'année 2020, réclamé par l'Autorité des marchés financiers (AMF), et confirmé la reprise de cotation de son titre lundi à l'ouverture.

Le spécialiste de l'installation des compteurs électriques, qui fait état d'un chiffre d'affaires de 819 millions d'euros pour 2020, déclare que son rapport financier annuel intègre un rapport du cabinet d'audit EY indiquant son "impossibilité d'exprimer une opinion" sur les comptes de l'entreprise.

Solutions 30 ajoute être en "profond désaccord" avec cette position "inhabituelle", qui ne constitue "ni une certification, ni une certification avec réserve, ni une opinion défavorable".

Le groupe réfute également la conclusion d'EY selon laquelle des "anomalies non détectées pourraient être à la fois significatives et avoir un caractère diffus".

Solutions 30 réaffirme par ailleurs qu'il examine la possibilité de nommer un nouveau réviseur d'entreprise et qu'il a engagé un processus de sélection de banquiers conseils afin d'activer la recherche d'actionnaires de référence dans le cadre d'un projet pouvant aller jusqu'à un retrait de la cote.

Le groupe, connu notamment en France pour l'installation des compteurs Linky et le raccordement des particuliers aux réseaux de fibre optique, rappelle que "son modèle d'affaires est simple" car "la totalité des interventions du groupe sont gérées de manière centralisée, avec une traçabilité sur l'ensemble de la chaîne".

Il ajoute que "la position de trésorerie du groupe a été constatée en totalité au crédit des comptes bancaires du groupe pour un montant de 159 millions d'euros figurant à l'actif du bilan au 31 décembre 2020".

Solutions 30 avait vu le cours de son action chuter de près de 38% en Bourse le 15 décembre dernier après des attaques, renouvelées depuis à plusieurs reprises et encore lundi, du fonds activiste Muddy Waters.

Le spécialiste de la vente à découvert a remis en question la fiabilité des comptes de Solutions 30 et l'a accusé de liens avec des pratiques de blanchiment d'argent.

"Nous n'en avions pas besoin pour le savoir mais cette issue renforce notre conviction que S30 est probablement impliqué dans du blanchiment d'argent", lit-on dans un communiqué publié lundi par Muddy Waters en réaction à celui diffusé la veille par Solutions 30.

Le groupe a rejeté ces accusations à plusieurs reprises.

(Patrick Vignal, édité par Blandine Hénault)