"Une 'solution finale' à la question russe": Lavrov compare les États-Unis à Hitler

Le ministre russe des Affaires étrangères a comparé la politique américaine actuelle à celle utilisée par Napoléon et Hitler, respectivement contre l'Empire russe et l'Union soviétique.

L'attaque est frontale. Lors d'une prise de parole tenue ce matin depuis Moscou, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a violemment critiqué la politique des États-Unis à leur égard qui, selon lui, peut être comparée à celle de Napoléon ou d'Hitler.

"Ce qui se passe actuellement est le résultat de plusieurs années de préparation par les États-Unis, et leurs états satellites, qui souhaitent une guerre hybride contre la Russie", a-t-il commencé.

Napoléon et Hitler

Par la suite, le ministre a fait un parallèle historique, estimant que "tout comme Napoléon a mobilisé presque toute l’Europe contre l’Empire russe, comme Hitler a capturé une partie des pays européens et les a déployés contre l’Union soviétique", les États-Unis "ont créé une coalition avec presque tous les pays européens qui sont membres de l’Otan et de l’UE."

"En utilisant l’Ukraine, ils mettent en place une guerre avec la même finalité, celle de la 'solution finale' de la question russe. Tout comme Hitler voulait une ‘solution finale’ à la question juive", lance-t-il.

L'an dernier, Sergueï Lavrov avait suscité un tollé en affirmant qu'Adolf Hitler avait du "sang juif", contraignant Vladimir Poutine à présenter ses excuses au Premier ministre israélien.

Le chef de la diplomatie russe a par ailleurs réaffirmé mercredi que Moscou était prêt à étudier toute "proposition sérieuse" de négociations venant des Occidentaux pour régler le conflit en Ukraine.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Ukraine : un hélicoptère s'écrase près de Kiev, le ministre de l'Intérieur tué