Solidarité, petits boulots, vie amoureuse... Une semaine avec "Le club des jeunes reporters"

franceinfo
·1 min de lecture

Désocialisation, perte d'emploi, avenir incertain, les jeunes sont frappés de plein fouet par la crise sanitaire. Un an après le début de l’épidémie de la Covid‐19, franceinfo donne la parole à cette génération déterminée et pleine d’initiatives malgré cette période difficile. Victimes indirectes de la pandémie, les 18-24 ans souffrent particulièrement de la crise sanitaire du Covid-19 et des confinements. Tout au long du mois de mars, des étudiants journalistes se font les porte-voix de cette "génération Covid", en racontant, depuis le terrain, le quotidien des 18-24 ans et en livrant leur vision du monde. Ecoutez les reportages du 1er au 5 mars.

Retour sur une initiative prise pendant le premier confinement, par une bande de cousins et d'amis : "une lettre, un sourire" a un principe simple : des volontaires, en majorité des jeunes, écrivent à des résidents d'Ehpad. 750 000 courriers ont déjà été envoyés par l'association. Reportage de Lise Roos-Weil, du Centre de formation des journalistes, à Paris.

A Lille, une coiffeuse a décidé de venir en aide à ses clientes atteintes de cancer. Voici comment. Reportage de Théo Boché, de l'Ecole supérieure de journalisme de Lille.

A Paris, malgré les restrictions sanitaires, certains jeunes continuent à exercer des petits boulots, comme le babysitting. Reportage de Louise Douillet, de l'école de journalisme de Sciences Po.

La solidarité inter générationnelle existe toujours. Alexander vient de Cuba, il a emménagé en France, pendant (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi