Solidaires de Dupond-Moretti, deux députés quittent la Cour de justice

·1 min de lecture
Éric Dupond-Moretti est soupçonné d'avoir profité de ses fonctions de ministre pour régler des comptes dans des dossiers dans lesquels il avait été impliqué en tant qu'avocat.
Éric Dupond-Moretti est soupçonné d'avoir profité de ses fonctions de ministre pour régler des comptes dans des dossiers dans lesquels il avait été impliqué en tant qu'avocat.

Naïma Moutchou, députée LREM du Val-d?Oise, et Antoine Savignat, député LR du Val-d?Oise, ont démissionné de leur poste au sein de la Cour de justice de la République (CJR) dans le cadre du dossier concernant Dupond-Moretti. Tous deux ont confié leur volonté de ne pas prendre part à un « semblant de justice » concernant la prochaine convocation d?Éric Dupond-Moretti, vendredi 16 juillet, en vue d?une mise en examen. Ce dernier est soupçonné de conflit d?intérêts.

Éric Dupond-Moretti est soupçonné d?avoir profité de ses fonctions de ministre pour régler des comptes dans des dossiers dans lesquels il avait été impliqué en tant qu?avocat en ordonnant des enquêtes administratives sur plusieurs magistrats, dont trois du Parquet national financier (PNF). Pour Naïma Moutchou, avocate de profession, « le désir non dissimulé d?une poignée de magistrats de réduire à l?impuissance politique un garde des Sceaux disqualifié dès sa nomination pose question ».

« Un contre-pouvoir illégitime »

« Car, si l?enquête en cours visant Éric Dupond-Moretti pour de prétendus « conflits d?intérêts » a pour objet d?obtenir la mise en examen du ministre pour qu?il démissionne, comme l?ont déclaré sans réserve certains juges, alors le problème institutionnel est très grave car s?installerait un contre-pouvoir illégitime », a-t-elle écrit dans une tribune au Journal du dimanche, indiquant qu?elle démissionnait de ses fonctions de juge titulaire de la Cour de justice de la République pour [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles