Soldes d'hiver : pagaille après une erreur d'affichage sur le prix d'une télévision

Les clients refusent de quitter les lieux. Mercredi 8 janvier, dans un supermarché de Montpellier, dans l'Hérault, un téléviseur qui valait 439,99 € était affiché à 30,99 €. Résultat : les rayons sont dévalisés en quelques minutes. Mais une fois à la caisse, les clients doivent régler plus de 300 €. Une erreur d'étiquetage est à l'origine de cette pagaille. "Je n'ai pas le droit de vendre des produits à perte, la loi me l'interdit, à vous de porter plainte contre le magasin'", a lancé le directeur du supermarché pour calmer les esprits. D'autres magasins concernés par l'erreur Au total, dix magasins de cette enseigne ont été victimes de cette erreur d'affichage. 600 articles ont été concernés, dans les rayons télé, hi-fi et électroménager. Une circulaire prévoit que ce genre d'erreur profite aux clients, sauf lorsque le prix est irréaliste. À Montpellier, la police a été obligée d'intervenir pour évacuer les clients très contrariés.