Les soldes d'été se terminent... sans bonne surprise pour le secteur de l'habillement

Les soldes d'été se terminent mercredi avec de mauvais résultats dans les boutiques de vêtements . Après quatre semaines de promotions, les gérants ont besoin d'écouler les stocks. L’effet Covid a-t-il définitivement tourné la page des soldes traditionnels ? Si le secteur de l'habillement enregistre une perte de 10% par rapport à 2019, le secteur du textile en e-commerce enregistre lui une hausse de 60% de son chiffre d'affaires.

La chasse aux bonnes affaires... sur Internet

Depuis la crise sanitaire, les Français accentuent leurs achats en ligne et la tendance ne s'inverse pas. "Cela s'explique par une très forte baisse du trafic en magasin, puisque c'est un client sur cinq qui n'est pas venu en magasin par rapport aux soldes 2019", explique Yohann Petiot, directeur général de l'Alliance du commerce.

"C'est extrêmement important car on assiste à une transformation pérenne des comportements d'achat de nos clients", ajoute-t-il.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Surprise, que ce soit en ligne ou en magasin, le secteur qui s'en sort le mieux n'est pas celui auquel on s'attend. "Les produits femmes et chaussures ont davantage souffert que l'homme durant cette période des soldes. Là aussi, c'est un comportement qu'on retrouvait sur les six premiers mois de l'année qui se confirme durant les soldes", détaille Yohann Petiot.

Malgré une forte croissance, le poids des ventes en ligne ne suffit pas à combler les pertes en mag...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles