Soldats tués en Afghanistan : hommage mardi sur le pont Alexandre III

Un «hommage citoyen» sera rendu mardi entre 11h30 et 12 heures sur le pont Alexandre III à Paris aux quatre soldats français tués vendredi en Afghanistan, ont annoncé les organisateurs du rassemblement. Le général Bruno Dary, gouverneur militaire de Paris, invite «le plus grand nombre de personnes» à manifester leur solidarité envers les soldats morts au service de la France par «une présence digne, silencieuse et fraternelle». Le cortège des véhicules transportant les corps des quatre soldats doit emprunter à faible allure le pont Alexandre III, avant d'accéder à l'Hôtel national des Invalides, où une cérémonie aura ensuite lieu dans l'intimité. L'adjudant-chef Sylvain Wilm, l'adjudant-chef Denis Estin, le brigadier-chef Geoffrey Baumela et le sergent-chef Svilen Simeonov ont été abattus vendredi en Kapisa (est) par un soldat de l'armée afghane dont ils assuraient la formation. Les trois premiers appartenaient au 93e régiment d'artillerie de montagne de Varces, le quatrième au 2e régiment étranger de génie de Saint-Christol. Les rassemblements sur le pont Alexandre III ont été initiés en 2011 à l'appel d'associations d'anciens combattants pour lutter contre l'indifférence dans laquelle les soldats français se battent, selon elles, en Afghanistan. (AFP)

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Afghanistan, échec et morts
Les quatre soldats français ont été tués par un «taliban infiltré depuis longtemps»
Le soldat afghan dit avoir tué les Français à cause d'une vidéo
Guéant salue le fonds d'investissement qatarien pour la banlieue
Le médecin accusé du viol de neuf patientes retourne devant la justice

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles