Soldats morts au Mali: Charlie Hebdo défend son "esprit satirique"

Le HuffPost avec AFP
Charlie Hebdo défend son "esprit satirique", reconnaît le travail important des militaires

MALI - “Nous sommes conscients de l’importance du travail effectué par les soldats français.” Le directeur de Charlie Hebdo a défendu ce dimanche 1er décembre “l’esprit satirique” du journal tout en reconnaissant “l’importance du travail (des) soldats français pour lutter contre le terrorisme”, dans une lettre au chef d’état-major de l’armée de terre, qui avait critiqué la publication de dessins sur la mort de 13 militaires français au Mali.

À la veille de l’hommage national qui doit être rendu aux militaires tués dans un accident d’hélicoptères, Riss écrit que “notre journal se doit de rester fidèle à son esprit satirique, parfois provocateur”.

“Cependant, je tenais à vous dire que nous sommes conscients de l’importance du travail effectué par les soldats français pour lutter contre le terrorisme,” poursuit le patron de l’hebdomadaire, lui-même blessé en janvier 2015 lors de l’attaque terroriste contre le journal.

“Après la mort de 13 soldats dans un accident d’hélicoptère au Mali, l’armée de terre a décidé de changer sa campagne de recrutement. Les slogans sont les mêmes (si, si ce sont bien les vrais) mais les visuels ont quelque peu changé”, écrivait alors Charlie Hebdo dès le 28 novembre soit trois jours après la mort des militaires au Mali.