Un soldat franco-israélien tué par un «tir ami» en Cisjordanie occupée

© HAZEM BADER / AFP

Un soldat franco-israélien de 20 ans a été tué par un "tir ami" dans le nord de la Cisjordanie occupée, a annoncé mardi l'armée israélienne. L'ambassade de France à Tel-Aviv a indiqué à l'AFP que Natan Fitoussi était Français. Il était arrivé de France en Israël en 2014 avec sa famille, a précisé à l'AFP un responsable de la mairie de la ville israélienne de Netanya (ouest) où il résidait.

Tué par des tirs de l'armée israélienne

Lundi soir, il a été tué par des tirs de l'armée israélienne près de la ville palestinienne de Tulkarem, en Cisjordanie occupée, a indiqué l'armée, sans détailler dans un premier temps les circonstances de l'incident. Elle avait fait état lundi soir d'une fusillade près de Tulkarem, avant de se dédire et d'indiquer passer l'incident en revue, sans épiloguer.

>> LIRE AUSSIGaza : Israël a accepté une trêve proposée par l'Égypte

 

Mardi en soirée, l'armée israélienne a présenté les conclusions de son "enquête préliminaire" sur cette affaire. "Le sergent Natan Fitoussi a quitté le poste de garde et à son retour, il a été identifié par un autre soldat comme suspect. À la suite d'une erreur d'identification, le soldat a tiré sur lui", a indiqué l'armée israélienne dans ce rapport en hébreu.

Le soldat promu sergent-chef à titre posthume

"Immédiatement après le coup de feu, le soldat à l'origine du tir s'est rendu compte qu'il y avait eu une erreur d'identification et a signalé l'incident à ses commandants qui ont appelé des soins médicaux", poursuit ...


Lire la suite sur Europe1