Solange Fréjean (Demain nous appartient) : "Je préfère les rôles forts à ceux de la fille sympa et mignonne"

·1 min de lecture

Après avoir incarné une bipolaire dans Leo Mattéi sur TF1, les fans de Demain nous appartient vous ont découvert cet été en preneuse d’otages…

Solange Fréjean : J’ai remarqué qu’à chaque fois, on me confie des personnages forts. Mais ça ne me déplaît pas. Au contraire, je préfère ça au rôle de la fille sympa et mignonne. Non pas que j’ai quelque chose contre ça.

Comment avez-vous abordé le personnage d’Ophélie ?

Ce qui est particulier quand on joue à la télé, c’est qu’on a très peu de temps pour se préparer. Or, je suis très attachée à la construction d’un rôle. Quand je prenais des cours de théâtre, mon professeur, Hélène Zidi, nous donnait une série de 50 questions à remplir sur nos personnages. C’est quelque chose que je fais encore, même si je n’ai qu’une petite réplique.

Vous avez partagé la plupart de vos scènes avec les deux héros de la série, Ingrid Chauvin et Alexandre Brasseur. Comment s’est passé votre collaboration avec eux ?

La réalisatrice, Sandra Perrin, a voulu que je tourne ma première scène avant d’avoir fait connaissance avec eux, pour qu’ils soient surpris. J’ai trouvé que c’était une très bonne idée. Du coup, la première fois que je leur ai parlé, c’est quand j’ai débarqué au Spoon une arme à la main en criant "Personne ne bouge". Voilà comment se sont faites les présentations (rires).

Et par la suite ?

Ça s’est bien passé. Ingrid Chauvin est une actric... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles