Solaire : la géante du désert

France 2

Un océan de miroirs, posé au beau milieu du désert israélien, avec en son centre la plus grande tour solaire du monde, haute comme la tour Montparnasse à Paris. Avec ses airs de base futuriste, la centrale d’

Ashalim est une prouesse technique inédite. Un projet qui préfigure ce que sera l’énergie solaire de demain. Au pied de l’édifice, les ingénieurs ont installé 50 000 panneaux solaires, l’équivalent de trois terrains de football.

De l’eau chauffée à 600 degrés

Ces miroirs ont été positionnés au centimètre près. "Si on ne fait pas ça de façon précise, on aura des problèmes d’ombres entre chaque panneau solaire, et des problèmes de collision", explique Jacques Busbib, directeur du projet Ashalim Brightsource. Ces panneaux ont pour mission de réfléchir la lumière vers le sommet de la tour où les rayons chauffent à 600 degrés de l’eau dans une chaudière géante, dont la vapeur va produire de l’électricité.

Retrouvez cet article sur Francetv info

La France et le Japon préparent une mission commune vers un satellite de Mars en 2024
VIDEO. Foire du Trône à Paris : une jeune fille frôle la mort sur un manège à sensation
Bientôt un parc d'attractions Spirou près d'Avignon
Rouen : un homme se tue en descendant en rappel avec un câble ethernet
VIDÉO. Un gros requin pèlerin observé au large du Cap d'Agde

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages