A Soissons, l’abbaye se visite au XVIIe siècle grâce à la réalité virtuelle

Isabelle Boidanghein
Cette animation innovante est proposée chaque après-midi gratuitement jusqu’à fin août dans l’abbaye de Saint-Jean-les-Vignes

A Soissons (Aisne), les visiteurs redécouvrent la beauté de l’abbaye de Saint-Jean-les-Vignes grâce une visite immersive avec un casque VR.


Visiter le site de l’abbaye Saint-Jean-des-Vignes de Soissons (Aisne) comme il était au temps de sa splendeur au XVIIe siècle est désormais possible grâce à un casque de réalité virtuelle. Cette animation innovante est proposée chaque après-midi gratuitement jusqu’à fin août afin d’attirer plus de visiteurs. Les premiers à la tester sont étonnés.

Casque vissé sur la tête, manette dans la main… c’est parti. Il suffit de cliquer sur un chemin lumineux pour découvrir en compagnie d’un guide vocal les jardins, le cellier, le réfectoire, l’église… L’expérience est unique.

« Je me suis régalée », assure Sandrine, 45 ans venue de Cuffies, près de Soissons, avec son mari Christophe, 46 ans, et leur petite Zoé 6 ans. « C’est magique, poursuit-elle. J’étais à fond dedans. On dispose de nombreuses informations simples à comprendre. » « C’est magnifique, ajoute son compagnon. C’est un peu dommage d’être seul. Ça manque de personnages. » « Ça m’a plu, susurre Zoé. C’est bien de visiter sans ses parents. »

Victor Hugo comme soutien

Vacataire pour l’été au service patrimoine de Soissons, Ezinette explique qu’une dizaine de personnes viennent profiter du dispositif chaque jour et que la technologie plaît aux enfants. Les touristes préfèrent visiter la cathédrale et pourtant. A une dizaine de minutes à pied, le lieu vaut le détour.

Seul vestige de l’église, la façade avec ses deux tours de 75 et 80 m est fantomatique. Des pierres de l’abbaye ont en effet été utilisées de 1805 à 1825 pour réparer la cathédrale et construire des maisons. Même Victor Hugo avait plaidé pour la sauvegarde de la façade, aujourd’hui classée. A la rentrée, les visiteurs pourront se promener sur le site avec une tablette qui elle aussi proposera une reconstitution.


Lire la suite sur LeParisien.fr

Bertrand Chameroy de retour dans «TPMP»
Dans son dernier morceau, R. Kelly révèle avoir été victime d’attouchements
Votre été 2018 en Ile-de-France et Oise : faites le plein d’idées de sorties
Elsa Esnoult, la nouvelle «Hélène et les garçons»
Exposition : Pont-Aven dévoile son «Talisman»