Pourquoi le soir semble le meilleur moment pour faire du sport ?

·1 min de lecture
Male athlete running at night with mp3 player and his breath showing in the cold air.

Selon une étude, pratiquer son activité sportive le soir peut être plus bénéfique que de faire le même le matin. Explications.

Si vous présentez des risques de souffrir de diabète et que vous faites du sport, le moment choisi pour exercer votre activité sportive n’est pas à prendre à la légère. Selon une étude menée par l’Australian catholic university (ACU), les hommes en surpoids et à risque de diabète contrôlaient mieux la glycémie pendant la nuit lorsqu'ils faisaient de l'exercice en début de soirée plutôt que le matin. Ces conclusions ont été dévoilées dans la revue Diabetologia.

Dans cette étude, les chercheurs ont analysé les données d’hommes inactifs, à risque de diabète de type 2 et nourris avec un régime riche en graisses. Ils ont constaté que ceux qui s’entraînaient le soir amélioraient leur santé métabolique par rapport aux sportifs du matin. Les chercheurs de l'Institut Mary MacKillop pour la recherche en santé de l'ACU savent depuis un certain temps que l'horloge circadienne et le métabolisme sont étroitement liés.

VIDÉO - "Le diabète de type 2 est une épidémie qui touche presque 500 millions de personnes dans le monde"

Diminuer les pics

"Nous avons constaté que l'exercice le matin ou le soir induisait des améliorations similaires de la condition cardiorespiratoire, mais le contrôle glycémique nocturne ne s'est amélioré que dans le groupe d'exercice du soir", a résumé l'auteur principal Trine Moholdt, qui travaille également à l'Université norvégienne des sciences et de la technologie. Avant d’ajouter : "Le groupe qui faisait de l'exercice en début de soirée avait des concentrations nocturnes de glucose plus faibles. C'est important car l'une des choses que les personnes atteintes de diabète de type 2 éprouvent sont des pics de glucose nocturnes, c'est-à-dire que lorsqu'elles s'endorment, leur glycémie atteint des sommets pendant la nuit".

Selon cette étude, il serait donc possible d’améliorer sa santé métabolique en modifiant le moment de l’exercice et des repas : "Notre étude a pu montrer que nous pouvions réduire ces pics nocturnes et c'est une découverte très importante car non seulement les concentrations de glucose nocturnes étaient plus basses, mais le cholestérol était également plus bas".

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles