Ce soir à la télé : Enquête sur des phénomènes miraculeux sur France 2

Michel Cymes et Adriana Karambeu dans la peau de Mulder et Scully de la série "X-Files". C'est, dans les grandes lignes, le résumé du nouveau numéro des "Pouvoirs extraordinaires du corps humain", coproduit par Elephant & Cie* et 17 Juin Media. Après le plaisir féminin la semaine dernière, le duo va se pencher ce mardi à partir de 21h10 sur France 2 sur les guérisons inexpliquées, ou comment, dans certains cas, les pouvoirs de l'esprit peuvent prendre l'ascendant sur le corps humain. Il sera ainsi question de magnétisme, d'acupuncture, d'hypnose ou des coupeurs de feu, qui peuvent stopper des brûlures par l'intermédiaire d'une simple prière.

Trois personnes témoigneront. Guibert, aujourd'hui âgé de 57 ans, a subi une lourde opération à l'âge de 30 ans après une tumeur au cerveau. Cette opération était censée le rendre stérile et l'obliger à prendre des médicaments pour le reste de sa vie. Mais en changeant radicalement son mode de vie, Guibert a arrêté son traitement et a pu avoir deux enfants. Axel, lui, était censé rester paraplégique après un accident de moto cross. A force de détermination, il a fini par remarcher. Enfin, Sylvie, n'avait plus que deux ans à vivre selon les médecins, après avoir subi plusieurs cancers et de lourdes opérations. Mais en acceptant la situation et en pratiquant au quotidien la méditation, la quinquagénaire a fini par guérir. Et continue à vivre sa vie, 15 ans après le diagnostic alarmiste des professionnels de santé.

...

Lire la suite


À lire aussi

Ce soir à la télé : Cheveux sales et enquête policière à l'âge de pierre
Meeting "difficile" : Valérie Pécresse accuse les chaînes de télé et dénonce "un phénomène médiatique machiste"
"Le voyageur" : Eric Cantona de retour pour une nouvelle enquête ce soir sur France 3

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles