Soignée pour une simple fracture, elle prend feu en plein milieu de l'opération

Le danger n'est pas toujours là où on l'attend, et cette histoire en est l'illustration. Le 9 janvier dernier à Moscou, une femme venue se faire opérer d'une fracture à l'épaule a pris feu "sur la table d'opération", en plein milieu de la procédure. Brûlée au cou, au dos, à la poitrine et à l'épaule, la patiente a été prise en charge instantanément. "Les médecins lui ont donné toute l'aide dont elle avait besoin", affirme la chaîne de télévision russe REN TV. Selon le comité d'enquête de la fédération de Russie, le chirurgien qui pratiquait l'opération a également été blessé. L'étendue de ses blessures n'est pas connue.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de l'incident. Selon les premières constatations, un court-circuit dans un des équipements chirurgicaux pourrait être à l'origine du départ de flammes. L'incendie se serait ensuite propagé sur les tissus posés sur la table d'opération (draps, champs opératoires, compresses) avant d'atteindre la patiente.

20% des victimes de "feux de patients" souffrent de lourdes séquelles ou meurent

Bien que rares, les incendies en blocs opératoires, aussi appelés "feux de patients" sont un risque à ne pas négliger, notamment en raison des gaz administrés par les anesthésistes dans les voies aériennes (oxygène et le protoxyde d'azote, deux gaz hautement inflammables). Les solutions de préparation chirurgicale à base d'alcool et les sources de chaleur telles que les (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Affaire Daval : cette violente altercation publique entre la mère de Jonathann et celle d'Alexia
Elle se marie en 20 minutes puis abandonne son époux à l'autel pour une tendre raison
Elle développe un cancer de la peau après une simple manucure
Deux copains de 10 et 11 ans jouent à la console, ça se termine dans le sang
Présumé mort depuis 18 ans, il est retrouvé dans des circonstances ubuesques