SoftBank a l’intention de porter plainte contre EY pour le scandale Wirecard

SOFTBANK A L’INTENTION DE PORTER PLAINTE CONTRE EY POUR LE SCANDALE WIRECARD

BERLIN (Reuters) - SoftBank a l’intention de poursuivre le cabinet comptable EY pour son rôle dans le scandale impliquant la société de paiement allemande Wirecard, a rapporté vendredi le magazine Der Spiegel, citant des sources proches du groupe japonais.

Wirecard s'est effondrée jeudi face à une dette de près de 4 milliards de dollars après avoir dévoilé un trou dans ses comptes que EY, son auditeur de longue date, a appelé "une fraude sophistiquée de grande envergure".

SoftBank, qui a investi dans Wirecard l'année dernière, n'a pas répondu à une demande de commentaire dans l'immédiat.


(Thomas Seythal, Clara Denina, Jason Neely, version française Elena Smirnova, édité par Jean-Michel Bélot)