La soeur de Kim Jong Un s'en prend à l'ONU et du «deux poids, deux mesures»

© KCNA via REUTERS

L'influente soeur du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a fustigé le Conseil de sécurité de l'ONU, l'accusant de faire "deux poids deux mesures" après une réunion sur un tir nord-coréen de missile balistique intercontinental (ICBM), ont rapporté mardi des médias d'Etat. La Corée du Nord a lancé vendredi un ICBM, conduisant le Conseil de sécurité des Nations Unies à se réunir lundi à New York pour discuter de la situation dans la péninsule coréenne.

La soeur de Kim Jong Un, Yo Jong, a accusé le Conseil de sécurité de fermer "les yeux sur les exercices militaires très dangereux" de Séoul et de Washington et sur "leur avide course à l'armement", dans un communiqué officiel repris par l'agence de presse nord-coréenne KCNA.

"Il s'agit manifestement de l'application (du principe) deux poids, deux mesures", a-t-elle déclaré. Elle a ajouté que les États-Unis poussaient la péninsule coréenne vers "une nouvelle phase de crise" et mis en garde contre "une riposte plus forte".

"Plus ils s'acharnent sur les actes anti-RPDC (République populaire démocratique de Corée, nom officiel de la Corée du Nord, ndlr), plus ils seront confrontés à une crise sécuritaire fatale", a-t-elle averti. Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a supervisé le tir de vendredi effectué selon KCNA avec le Hwasong-17, surnommé le "missile monstre" par des analystes militaires.

Une série de tirs nord-coréens

Selon l'armée sud-coréenne, le missile a parcouru 1.000 km à une altitude de 6.100 km, ce qui est à peine...


Lire la suite sur ParisMatch