Un soda à la crème de coco, la boisson tendance popularisée au pays des mormons

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

FOOD - « Un coca crème s’il vous plaît ! ». Dans l’État de l’Utah, à l’ouest des États-Unis, 62 % de la population est mormone. Leurs croyances les empêchant de boire du café, du thé et de l’alcool, c’est le soda qui est la boisson la plus populaire. Là-bas, les bars et cafés rivalisent avec les enseignes de soda. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, il y en a une qui se démarque avec une recette originale.

L’une des enseignes favorites dédiées au soda dans la région est « Swig », née dans la ville de St. George. Leur spécialité ? Le « dirty soda », une boisson à base de soda, de crème aromatisée et de citron.

En mai dernier, la chanteuse américaine Olivia Rodrigo a posté une photo Instagram d’elle-même tenant l’un des gobelets distinctifs de la marque, popularisant davantage la boisson.

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Mais parce que tout le monde n’habite pas en Utah, des recettes maison fleurissent sur les réseaux sociaux. Pour réaliser un « dirty soda » chez vous, rien de plus simple. Choisissez le soda de votre choix et versez-le dans un verre rempli de glaçons. Ajoutez-y de la crème de coco et du jus de citron. Vous pouvez remplacer la coco par de la crème de vanille ou de framboise, et ajoutez du sirop de caramel ou de fruits. Et le tour est joué !

Le « dirty soda » est chargé en sucre, de fait, consommez-le avec modération.

À voir également sur Le HuffPost :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi