La socialiste Carole Delga succède à Renaud Muselier (LR) à la tête des régions

·1 min de lecture

La présidente d'Occitanie, la socialiste Carole Delga, a été élue vendredi présidente de Régions de France pour trois ans, succédant au LR Renaud Muselier qui assumera la fonction de président délégué, la droite récupérant ce poste dans trois ans. "Nous formons un binôme à l'accent (méridional), celui des Pyrénées pour moi et celui de la Méditerranée pour Renaud", a affirmé la présidente d'Occitanie, 49 ans, lors d'une conférence de presse. "Nous avons tous deux été élus à l'unanimité, la parité étant parfaite entre la gauche et la droite."

La quadragénaire devient la première femme à diriger l'une des trois principales associations d'élus françaises. Fin juin, lors des régionales, elle avait été largement réélue à la tête de l'Occitanie avec plus de 57% des suffrages, poussant certains à gauche à voir en elle une possible candidate à la présidentielle de 2022.

Les sortants des 13 régions métropolitaines ont été réélus

Carole Delga succède à Régions de France au LR Renaud Muselier, le président de Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), qui a été réélu à la tête de sa région après un duel serré avec le RN Thierry Mariani et avec l'aide de la gauche qui s'était retirée au second tour pour faire barrage au Rassemblement national.

Lors des régionales, boudées par les électeurs, les sortants des 13 régions métropolitaines ont été réélus, sept d'entre elles étant dirigées par la droite, mais dans les Outre-mer, la gauche a reconquis La Réunion avec Huguette Bello. En Guyane, Gabriel Ser...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles