Social. Un Black Friday de manifestations contre Amazon

·1 min de lecture

Des salariés du géant du commerce en ligne, à l’appel du mouvement international Make Amazon Pay, ont choisi cette journée au chiffre d’affaires exceptionnel pour protester contre leurs conditions de travail. Des entrepôts ont aussi été bloqués par Extinction Rebellion au Royaume-Uni, en Allemagne et aux Pays-Bas.

Un vendredi vraiment noir pour le géant du e-commerce. Le Black Friday des bonnes affaires a été marqué par un mouvement international contre Amazon. “Des manifestations ont lieu dans plusieurs centres d’Amazon au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Europe à l’occasion du Black Friday”, relève la BBC.

Une “coalition internationale de syndicats, de groupes de défense de l’égalité et de l’environnement, réunie sous la bannière Make Amazon Pay (“Faire payer Amazon”), organisait cette journée d’action pour que le géant du commerce en ligne “améliore les salaires, mette fin à la surveillance des salariés et soutienne le syndicalisme”, détaille le média public britannique.

Les activistes du climat d’Extinction Rebellion ont également choisi le Black Friday pour “bloquer les entrées de 13 centres de distribution d’Amazon au Royaume-Uni” et organisé des “actions du même type en Allemagne et aux Pays-Bas”.

Le Black Friday, avec ses rabais et offres spéciales, est l’un des jours de l’année où le chiffre d’affaires du commerce en ligne est le plus élevé. C’est pour cette raison qu’il a été choisi par le mouvement Make Amazon Pay. Près de cinquante organisations dans le monde ont signé une liste de revendications allant de “la hausse des salaires des travailleurs des entrepôts assortie d’une prime de risque pour les heures de pointe” à “l’arrêt de la surveillance des travailleurs et des objectifs de productivité draconiens”, en passant par “payer l’impôt sans recourir à l’évasion fiscale”.

L’un des militants, Owen

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles