Société Générale : la hausse des taux et les difficultés en banque de détail continuent de plomber les comptes

Hausse des taux, difficultés en banque de détail... autant d'éléments qui plombent les comptes de la Société générale. La banque française a dévoilé ce vendredi 3 novembre un résultat net divisé par cinq au troisième trimestre, par rapport à la même période en 2022, à 295 millions d'euros. Le groupe a été lesté par l'effet de la hausse des taux sur la banque de détail et par des ajustements comptables. Malgré «une bonne activité commerciale dans la plupart des métiers», le bénéfice net a été «pénalisé par l'effet négatif dans la banque de détail en France des couvertures court terme de la marge nette d’intérêt». Il intègre également «des éléments comptables exceptionnels», comme cela avait été annoncé mi-septembre, a commenté le directeur général Slawomir Krupa, cité dans le communiqué.

Ce bénéfice net (part du groupe) de 295 millions d'euros reste toutefois supérieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur 225 millions, selon le consensus compilé par le fournisseur de données Factset. Le bénéfice net incluant les participations ne donnant pas le contrôle est de 563 millions d'euros. Outre les effets de la hausse des taux d'intérêt, la banque a fait valoir «un impact négatif exceptionnel» de l'ordre de 610 millions d'euros, lié notamment à des dépréciations et à une forme de renoncement, qui peut être annulé, à des réductions d'impôts. Avec ces ajustements comptables, la banque a voulu simplifier son bilan, cadrant ainsi avec la volonté affichée de Slawomir Krupa, aux manettes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Petit coup de froid pour l'emploi salarié au troisième trimestre en France
Inflation : les associations alertent sur la hausse considérable du nombre d'enfants qui dorment à la rue en France
Approvisionnement, boycott... Les conséquences du conflit israélo-palestinien sur les entreprises de la région
Tempête Ciaran : plus d'un demi-million de foyers sont toujours privés d'électricité
Apple reprend des couleurs avec l'iPhone mais son chiffre d'affaires plonge encore