Publicité

La société civile sénégalaise se mobilise face au report de l'élection présidentielle

Au Sénégal, la mobilisation de la société civile se met en place pour s'opposer au report de l'élection présidentielle, pour s'opposer aussi au fait que le président Macky Sall reste au pouvoir jusqu'au scrutin annoncé pour le 15 décembre 2024.

Dans une tribune, des juristes de tout le pays et de la diaspora ont interpellé le chef de l'État, ils estiment que Macky Sall a mis en place « un plan de liquidation de la démocratie » et ils appellent « les Sénégalais à s'ériger contre cette forfaiture ».

Selon le professeur de droit constitutionnel, Babacar Gueye, professeur à l'université Cheikh Anta Diop de Dakar, également président du Collectif des organisations de la société civile pour les élections, cette loi viole « gravement la Constitution ». « À présent, j’attends du Conseil constitutionnel qu’il prenne ses responsabilités, parce que le Conseil a l’habitude de se déclarer incompétent à chaque fois qu’il s’est agi de contrôler la constitutionnalité d’une loi constitutionnelle. J’espère que cette fois-ci, au moins, puisque c’est l’avenir de notre pays qui est en jeu, le Conseil déclarera inconstitutionnelle cette loi », déclare le professeur de droit.

Dans le même temps, le chanteur et ancien ministre du Tourisme, Youssou N'Dour a indiqué « s'opposer au report de l'élection » : « Nos rendez-vous démocratiques s'imposent à nous tous et le peuple souverain sera le dernier juge ».


Lire la suite sur RFI