Sobriété, réserves, accord avec l'Allemagne... Voici ce qu'il faut retenir du discours d'Emmanuel Macron

© Ludovic MARIN / POOL / AFP

Emmanuel Macron a fait un point sur la situation énergétique du pays et de l’Union européenne. Le chef de l’État français s’est entretenu en milieu d’après-midi ce lundi avec le chancelier allemand Olaf Scholz  au sujet de la crise énergétique. À l’issue de cette discussion, le président de la République a donné une conférence de presse à l’Élysée.

Des livraisons de gaz à l’Allemagne

Le Président a annoncé que la France se préparait à livrer davantage de gaz à l’Allemagne en échange d’électricité. « L’Allemagne a besoin de notre gaz et nous avons besoin de l’électricité produite », a expliqué le chef de l’État. Avant de rappeler que l’Hexagone a « besoin de la solidarité européenne » pour obtenir suffisamment d’électricité.

Les réserves de gaz

Le président de la République a également indiqué que l’approvisionnement de l’Union européenne en Russie avait nettement baissé : « Nous sommes passés de 50 % à 9 % de gaz russe dans l’UE. » Avant d’admettre qu’il faudrait « accélérer la transition énergétique et diversifier nos sources d’énergies » pour se tourner vers plus d'énergies renouvelables et de nucléaire. Pour lui, il est essentiel de « sécuriser la fourniture de gaz et de maîtriser l’évolution des prix » de l’énergie.

Une économie de 10 % grâce à la sobriété énergétique

La sobriété énergétique demandée par le gouvernement devrait « permettre d’économiser 10 % de notre consommation habituelle ». Emmanuel Macron a appelé les Français à être « au rendez-vous ...


Lire la suite sur LeJDD