Sobriété énergétique : Sandrine Rousseau veut « diminuer la vitesse sur les autoroutes »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Jacques Witt/SIPA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En lien avec le plan de « sobriété énergétique » voulu par le gouvernement, la députée EELV Sandrine Rousseau a donné d’autres idées pour faire face au risque de pénurie d’énergie.

« Il faut vraiment remettre la table à l’endroit », plaide Sandrine Rousseau. La députée a sans surprise été interrogée, sur les ondes d’Europe 1, sur le plan de « sobriété énergétique » en train de se déployer peu à peu. Lundi, des enseignes spécialisées comme Leroy Merlin et Ikea ont annoncé à leur tour qu’elles appliqueraient le protocole pour réduire leur consommation d’énergie. Mais la députée Europe Écologie-les Verts (EELV) de Paris, élue sous l’étiquette Nupes, a donné plusieurs autres solutions pour faire face au risque de pénuries d'approvisionnement en énergie, redouté cet hiver.

Rendre le train plus abordable

Sandrine Rousseau estime par exemple qu’il faut « diminuer la vitesse sur les autoroutes ». Elle a ajouté : « Et d'une manière générale, faire en sorte que prendre le train soit plus facile et moins chère que la voiture. » Celle qui se décrit comme éco-féministe a détaillé sur Europe 1 : « Pour ceux qui ont la chance de partir en vacances, ça peut coûter bien moins cher de partir en voiture que de partir en train », reprochant le prix « incroyablement élevé » des billets de train. « Ça, ça fait partie des mesures d'État que nous devrions prendre », a-t-elle insisté.

Lire la suite sur LeJDD

VIDÉO - "Les victimes doivent se signaler": Sandrine Rousseau réagit aux accusations de comportements inappropriés visant Éric Coquerel

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles